Fin sourire lunaire du soir

Inobservable hier, car étant Nouvelle, la Lune va désormais réapparaître dans le ciel. Et ce, dès ce soir, le 30 décembre 2016, sous forme d’un fin croissant âgé de 34 heures, qui devrait être observable au-dessus de l’horizon Sud-Ouest. 30 à 45 minutes après le coucher du Soleil, il devrait être relativement facile à repérer quelques degrés au-dessus de la ligne d’horizon : à condition, donc, que ce dernier soit bien dégagé, et que le ciel ne soit pas trop brumeux ou nuageux !

Le fin croissant de Lune photographié depuis le Japon le 28 décembre 2016 par Shiraishi, juste avant qu'elle ne disparaisse pour devenir Nouvelle... Crédit: Shiraishi

Le fin croissant de Lune photographié depuis le Japon le 28 décembre 2016 par Shiraishi, juste avant qu’elle ne disparaisse pour devenir Nouvelle… Crédit: Shiraishi

Que l’observation du croissant lunaire soit un succès ou pas, la soirée peut de toutes façons être dédiée à l’observation planétaire ! Car outre la Lune, vous devriez repérer sans peine l’éclatante Vénus, plus haute dans le ciel, qui irradie de sa lumière tel un phare ! Et un peu plus au Nord-Est, vous devriez repérer un petit point rouge, moins lumineux : c’est Mars. Et pour les astronomes en herbe équipés de jumelles et d’une bonne carte, une autre planète est observable à proximité de Mars : Neptune, dont la planète rouge devrait continuer de s’approcher, jusqu’à un rapprochement très serré le 1er janvier 2017 ! Enfin, encore plus à l’Ouest, dans la constellation des Poissons, Uranus est également observable aux jumelles (voire à l’œil nu dans des cieux bien noirs et protégés de toute pollution lumineuse).

Image composite des planètes Vénus, Mars et Neptune photographiées le 29 décembre 2016. Crédit: Karl Antier, Le Comptoir des Étoiles.

Image composite montrant les positions relatives des planètes Vénus, Mars et Neptune photographiées le 29 décembre 2016. Crédit: Karl Antier, Le Comptoir des Étoiles.

Enfin, pour ceux qui souhaitent observer des objets plus éphémères, la comète 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova est également observable, quelques degrés sous Vénus, après le coucher du Soleil, pendant quelques dizaines de minutes avant qu’elle ne se couche. Le fond du ciel est encore lumineux, mais elle développe actuellement une jolie queue très fine, alors que son passage au plus près du Soleil est programmé pour demain !

La comète 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova photographiée par le Dr Paolo Candy, le 29 décembre 2016. Crédit: Paolo Candy.

La comète 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova photographiée par le Dr Paolo Candy, le 29 décembre 2016. Crédit: Paolo Candy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s