La Lune, l’Épi et Jupiter

Trois petits joyaux seront alignés en fin de nuit du 18 au 19 janvier. L’occasion de repérer la brillante Jupiter, et de localiser Spica (l’Épi), étoile principale de la constellation de la Vierge.

Positions respectives de la Lune, Jupiter et Spica dans le ciel, en fin de nuit. Crédit : Guillaume Cannat/Le Guide du Ciel 2016-2017/amds

Positions respectives de la Lune, Jupiter et Spica dans le ciel, en fin de nuit. Crédit : Guillaume Cannat/Le Guide du Ciel 2016-2017/amds

Les lève-tôt d’aujourd’hui les ont peut-être déjà remarquées : le gros croissant lunaire était accompagné, à sa gauche, de deux points brillants… Pour les lève-tôt de demain, les astres seront encore plus généreux, puisqu’ils auront l’occasion d’observer un superbe alignement entre ces trois corps célestes, la Lune s’étant irrésistiblement décalé vers l’Est ! Ainsi, pour ceux qui veulent commencer à repérer les planètes, seront présents, du haut vers le bas : le Dernier Quartier de Lune, la géante gazeuse Jupiter, et l’étoile la plus brillante de la constellation de la Vierge, Spica !

Pour ceux intéressés par Jupiter, mais peu équipés en instruments d’astronomie, pas de soucis ! Il faut savoir qu’une simple paire de jumelles peut révéler la présence des 4 principaux satellites de la plus grosse planète du Système solaire ! Io, Europe, Ganymède et Callisto sont en effet observables dans de petits instruments, et il est possible d’observer leur ballet autour de Jupiter d’heure en heure !

La Lune sera également d’un grand intérêt cette nuit là. Non seulement parce qu’elle était toujours la source d’émerveillement lorsqu’elle est observée dans un instrument, mais également parce qu’elle devrait passer devant une étoile, répondant au doux nom de 66 Lib (étoile 66 de la Vierge), en fin de nuit. Vue la luminosité de l’étoile, un petit instrument est toutefois nécessaire pour observer le phénomène.

L’occasion, donc, de ressortir une paire de jumelles, d’apprécier le rapprochement céleste à l’œil nu, ou simplement commencer à mettre des noms sur des points lumineux du ciel nocturne !

Publicités

1 commentaire

  1. Pingback: L’astéroïde Vesta au plus près de la Terre | Le Comptoir des Etoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s