Le retour du Messager des dieux

Vous ne l’avez probablement pas encore vu… Et pourtant, il revient ! Si vous dirigez votre regard vers l’horizon ouest, après le coucher du Soleil, vous verrez l’éclatante Vénus, et, émergeant légèrement de l’horizon, un autre point brillant : c’est Mercure, qui revient dans le ciel du soir, où elle résidera jusqu’au début du mois d’avril.

Alors que l’extrêmement fin croissant de Vénus est en train de plonger en direction du Soleil (attention, le plongeon n’est qu’apparent), un petit point brillant et plus discret (il est 11 fois moins brillant) est en train, lui de s’extirper de l’horizon, pour monter dans le ciel du soir : c’est Mercure ! Qui fait donc son retour dans le ciel du soir, et sera visible jusqu’aux environs du 10 avril.

Graphique explicitant les positions relatives des planètes internes (Mercure et Vénus) par rapport à la Terre et au Soleil, et montrant l’origine des phases que l’on observe.

Comme les deux astres sont en même temps dans le ciel du soir pendant un peu moins d’une semaine, c’est l’occasion de faire un tout petit rappel sur la mécanique céleste, et un peu de comparaisons sur l’apparence de ces deux planètes internes du Système solaire (leurs orbites sont localisées entre nous et le Soleil). Vénus est actuellement sur le point de passer en conjonction inférieure : elle va passer entre nous et le Soleil dans quelques jours. Sa distance à la Terre est donc minimale, et elle nous présente sa face non-éclairée. Conséquences : son disque est très grand en diamètre apparent (puisqu’elle est proche) et elle se présente sous forme d’un croissant très fin ! Mercure, par contre, sort tout juste de sa conjonction supérieure avec le Soleil : il était à l’opposé de nous par rapport au Soleil. Conséquences : elle est petite (car bien plus éloignée, et même plus petite en diamètre réel que Vénus), et surtout, elle se présente sous forme d’un disque quasi-complet, qui va se réduire pour devenir un Dernier Quartier, début avril.

Le fin croissant de Vénus s’affine de jour en jour, alors qu’elle plonge littéralement vers le Soleil. Crédit : Raffaello Lena.

En attendant, n’hésitez pas et profitez des soirées à venir pour observer ces eux planètes plus proches du Soleil que nous dans le ciel du soir. Le rapprochement entre les deux planètes sera maximum dans la soirée de samedi 18 mars. Et même si les deux planètes seront tout de même relativement éloignée, c’est une bonne occasion d’essayer de photographier les deux sur une même image ! Horizon ouest dégagé largement recommandé et ciel transparent de rigueur !

Publicités

1 commentaire

  1. Pingback: Vénus, étoile du soir… et du matin ! | Le Comptoir des Etoiles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s