Saturne au plus proche pour 2017 !

Aujourd’hui, jeudi 15 juin 2017, Saturne, la planète aux Anneaux, passe à l’opposition ! Késako ? L’explication en est très simple. La conséquence, c’est qu’elle est placée au mieux pour l’observation pour cette année !

La planète Saturne, photographiée par la sonde Cassini (qui doit plonger dans son atmosphère en septembre prochain). Crédit : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

Moins brillante que Jupiter, qui domine le ciel par son éclat au-dessus de l’horizon Sud, mais tout de même bien présente, Saturne est déjà levée en début de nuit, au-dessus de la constellation du Scorpion (facilement reconnaissable, au-dessus de l’horizon Sud-Ouest). Depuis Ophiuchus (la seule constellation du zodiaque qui n’est pas un signe du zodiaque, entre le Scorpion et le Sagittaire), elle domine la Voie lactée et brille comme un petit point jaunâtre, qui ne scintille pas (contrairement aux étoiles).

Or, aujourd’hui (15/06/2017), Saturne passe à l’opposition. C’est-à-dire que, depuis la Terre, la planète aux anneaux est localisé à l’opposé du Soleil dans le ciel. Et un simple dessin suffira à vous en convaincre rapidement : une planète qui passe à l’opposition… est une planète qui est au plus près de la Terre ! Et même si malheureusement, Saturne ne monte pas très haut dans le ciel, son diamètre apparent sera le plus grand pour toute l’année 2017.

Nombreux sont ceux pour qui la première vision de Saturne et son fin cortège d’anneaux reste gravée dans la mémoire. Et pour cause ! Cette structure, qui fait à peine quelques dizaines de mètres d’épaisseur (la planète fait quant à elle 120 000 km de diamètre, et les anneaux, plus de 400 000 km) est très facilement visible depuis la Terre, même dans les plus petits des instruments amateurs ! Une bonne paire de jumelles grossissant un peu peut déjà révéler la forme ovoïde de l’astre (sans qu’on puisse distinguer les anneaux), et son satellite principal, Titan. Avec un petit instrument, le doute n’est plus permis, et les anneaux s’affichent déjà dans toute leur splendeur, avec la division sombre de Cassini, et plusieurs satellites deviennent observables !

La planète sera observable dans de bonnes conditions tout l’été : si vous voulez l’observer (ainsi que bien d’autres objets célestes), n’hésitez pas à réserver une soirée, matinée, ou nuit d’observation, où vous voulez, quand vous voulez ! Et si vous désirez être tenus au courant de l’actualité du ciel en continu par SMS, inscrivez-vous aux alertes astronomiques du Comptoir des Étoiles ! C’est simple, gratuit, efficace, sans publicités (et sans arrière-pensée de récupération de données ou intention commerciale, si ce n’est vous pousser à aller voir le ciel, si possible avec le Comptoir des Étoiles), et ça vous permet de recevoir un rappel pour les événements à venir (prévus ou imprévus) !

Rapprochement serré entre Mars et Neptune

Les représentations planétaires des dieux de la Guerre et de la Mer sont actuellement en train de faire un passage rapproché l’une de l’autre ! L’occasion rêvée d’observer et photographié le duo de planètes dans le ciel du soir !

Le rapprochement serré entre Mars et Neptune photographié le 31 décembre 2016 par Sven Melchert, depuis l'Allemagne. Ce soir, les deux planètes seront encore plus proches l'une de l'autre ! Crédit : Sven Melchert

Le rapprochement serré entre Mars et Neptune photographié le 31 décembre 2016 par Sven Melchert, depuis l’Allemagne. Ce soir, les deux planètes seront encore plus proches l’une de l’autre ! Crédit : Sven Melchert

Tout semblait pourtant les éloigner, tant ces planètes sont différentes ! Mars, petite planète rocheuse de teinte rouge, localisée à proximité de la Terre, et Neptune, lointaine géante gazeuse de couleur bleue, n’ont absolument rien à voir entre elles ! Mais au gré de leur voyage dans le Système solaire, elles nous apparaitront ce soir (et dans les soirées à venir) très proches l’une de l’autre. Elles seront alors séparées d’une distance apparente inférieure au diamètre de la Pleine Lune !

Comparaison entre les planètes Mars et Neptune, ainsi que de leurs paramètres diamètre (équatorial) et distance à la Terre (au 1er janvier 2017). Adapté de :  Sky and Telescope.

Comparaison entre les planètes Mars et Neptune, ainsi que de leurs paramètres diamètre (équatorial) et distance à la Terre (au 1er janvier 2017). Adapté de : Sky and Telescope.

Tout ceci n’est qu’un effet de perspective, car si elles semblent si proches dans le ciel, elles sont séparées de plus de 4.5 milliards de kilomètres dans la réalité ! Mais c’est ce qui est intéressant : la planète la plus petite, et la plus proche, Mars (facilement visible à l’œil nu) semblant plus de 550 fois plus lumineuse que la lointaine Neptune (accessible uniquement dans de bonnes jumelles). Le tout au-dessus du duo Lune-Vénus qui règne au-dessus de l’horizon Sud-Ouest…